Un prénom à rallonge
J’ai un prénom à rallonge : Melvyn George (sans s à la fin s’il vous plaît).
Ce n’est pas par snobisme, ni parce que je voudrais m’appeler Xavier Hubert Henri Anatole de la Fishelle pour faire chic. C’est tout simplement parce qu’à ma naissance mes parents n’étaient pas d’accord sur le prénom à me donner. Papa, tout Britannique qu’il était, voulait m’appeler Spencer, un prénom très vieux style. Ma maman, Belge, était horrifiée et elle préférait Georges. J’ai eu de la chance et ils ont fini par se mettre d’accord sur Georges Melvyn. Quand je suis né Papa est allé m’inscrire à la commune et il a inversé les noms et les a anglicisés. Je ne sais pas s’il l’a fait exprès ou par distraction mais il m’a inscrit sous le nom de Melvyn George (sans s) au lieu de Georges Melvyn. Quand il est revenu à la maison Maman lui a fait une scène pas possible.
Du coup à la maison on m’appelait George (parfois Georgie ou Georgeke ou Jojo le terrible), mais à l’école et au boulot les gens utilisaient mes noms officiels qui commencent par Melvyn. Donc à la maison c’est George et ailleurs c’est Melvyn. Je me retourne aussi dans la rue quand les gens crient Merlin ou Malvine. Certains copains d’école me connaissent comme George, d’autres comme Melvyn d’autres encore comme "de Fishel". Bref ma vie était compliquée dès le début.